Aller au contenu principal
  • Météo

Destination du Parc des Volcans d'Auvergne

La montagne, les plateaux, les vallées

Hautes Terres en Auvergne

Cité médiévale de Murat

La ville aux trois rochers

Murat se situe au cœur du Massif Cantalien, dans le Parc Naturel Régional des Volcans d’Auvergne, au pied du plus grand Volcan d’Europe et représente un bassin de vie majeur.

Témoin de l’activité volcanique du Cantal, Murat a conservé un patrimoine architectural exceptionnel, qui lui vaut le nom de « Porte de pierres des Monts du cantal ».

Cité médiévale
La ville est entourée de trois rochers, qui sont trois anciennes cheminées volcaniques : les rochers de Bredons et de Chastel sur Murat avec leurs chapelles romanes, et le Rocher de Bonnevie surmonté de la vierge Notre-Dame de la Haute Auvergne, elle vous dévoile avec splendeur et fierté ses orgues basaltiques !

Véritable carrefour économique depuis le moyen-âge, la ville recèle de nombreux trésors de différentes époques. C’est une des villes des plus anciennes du département, son nom celte signifierait « roc escarpé » et ses premières traces remontent à 270 après J.C.

Murat constitue également un des hauts lieux de la résistance cantalienne. La vieille cité, les places de l’Hôtel de ville et du Balat, ont été le théâtre d’évènements tragiques en 1944. Un Mémorial des Déportés, dans les locaux de l’Office de Tourisme vous plonge dans l’histoire des muratais, la résistance, la déportation, la survie dans les camps de concentration.
Informations complémentaires sur le Mémorial des Déportés de Murat.

Le cornet de Murat
Côté gastronomie, le fameux cornet de Murat (biscuit roulé en forme de corne bovine) fait également la renommée de la cité ! Le cornet fait l’objet d’une fête gastronomique, chaque année, le 3e dimanche de septembre : spectacles, animations et gourmandise sont au rendez-vous ce jour là.

 

Quelques sites emblématiques
  • Le rocher de Bonnevie
    Ce rocher volcanique servit longtemps de forteresse aux vicomtes de Murat. Le château est détruit en 1633 par le cardinal de Richelieu qui poursuit la politique royale de Louis XIII. Bien plus tard, en 1878 Notre-Dame de Haute Auvergne sera érigée grâce à une souscription publique. Cette vierge à l’enfant se compose de 10 pièces boulonnées et mesure 8 mètres de hauteur. Son socle en pierre de Volvic est haut de 6 mètres. L’ensemble pèse 275 quintaux. Elle a été fondue dans les ateliers de MM. Villard et Tournier à Lyon. Il fallut 25 paires de bœufs pour monter l’ensemble des pièces au sommet du rocher.
  • La Maison de la Faune
    Cet ancien hôtel particulier du XVIème siècle abrite aujourd’hui les collections d’animaux et d’insectes de la Maison de la Faune. Le bâtiment fut également l’hôtel de sous-préfecture de Murat de 1827 à 1926 date de la suppression de la sous-préfecture de Murat. En 1982, la municipalité fait l’acquisition du bâtiment pour y installer les premières collections qui s’étendront au fil des années. Aujourd’hui près de 8000 papillons et insectes et 8800 mammifères sont exposés dans ces lieux. Infos complémentaires : https://www.hautesterrestourisme.fr/fr/maison-de-la-faune
  • Les halles
    Ce bâtiment, inscrit aux Monuments historiques depuis 1991, accueille le marché du vendredi matin. Son architecture de verre et de fer, inspirée par les pavillons Baltard en font un monument emblématique de Murat.

 

Vous souhaitez visiter Murat ?
  • L’Office de Tourisme vous propose une visite guidée aux flambeaux une fois par semaine en juillet-aout et sur réservation  toute l’année  pour les groupes.
  • Vous pouvez aussi visiter la ville à votre rythme à l’aide des 26 étapes identifiées par des plaques apposées directement sur les bâtisses. Plan disponible sur simple demande à l’Office de Tourisme.
  • Ou encore agrémenter le parcours à Murat et sur les communes du territoire avec un audio-guide en location à l’Office de Tourisme qui vous contera le patrimoine religieux, notamment les églises et les croix de chemins.  Une carte du pays vous sera fournie.